Le Permis à Points : la foire aux questions

1. Combien de points en plus vais-je récupérer après le stage ?

Le stage vous permettra de gagner 4 points, sans pouvoir dépasser 12 points (sans dépasser 6 points si vous êtes en période probatoire) .Vous ne pouvez faire un stage que tous les 2 ans.

2. Si je perds mon permis auto, pourrais-je suivre un stage ?

Non, il faut au minimum 1 point sur son permis pour pouvoir suivre un stage. C'est la raison pour laquelle il est vivement recommander de suivre un stage et récupérer des points après un retrait pour ne pas risquer de se faire annuler son permis. De la même façon, une annulation de permis vous empêchera de conduire tout type de véhicule motorisé (auto, motos,..), excepté une voiture sans permis ou un cyclomoteur ne dépassant pas 50 cm3

3. Le gendarme ou le policier me retire-il des points dès l'arrestation ?

Non, c'est suite à une condamnation judiciaire que le Préfet va retirer des points selon un barême défini.
S'agissant des infractions "mineures", le fait de payer une amende signifie que l'on reconnaît sa faute, et declenche donc le retrait de points

4. Est-ce que les points apparaissent sur mon permis de conduire ?

Non, c'est un système informatique qui centralise et gère les points de chaque conducteur détenant le permis. Ces indications ne figurent pas sur le permis. C'est la raison pour laquelle il est conseillé de se renseigner auprès de sa préfecture pour connaître exactement son nombre de points.

5. Le nombre de points initial est-il le même pour tous les conducteurs ?

Non, les conducteurs ayant obtenu leur permis après le 1er mars 2004 ont un capital initial de 6 poins pendant 3 ans. Il en est de même pour les conducteurs rentrant dans le champ d'application du permis probatoire. Les autres conducteurs bénéficient quant à eux d'un capital initial de 12 points.

© CER Réseau | Espace adhérent