FORMATION SAUVETEUR SECOURISTE DU TRAVAIL SST

FORMATION SAUVETEUR SECOURISTE DU TRAVAIL SST

pouvoir prévenir au maximum les risques dans l’entreprise et assurer les gestes de secours (protection des victimes et contact des secours).

Durée : 12 heures (examen contrôle de comportement compris)
Pré-requis : aucun

Public concerné : tous les salariés les structures public ou privées, CSCHT ou lycéens professionnels.

Objectifs : Etre capable de porter secours à un collègue accidenté sur le lieu de travail, en lui prodiguant les premiers soins appropriés

Conditions requises : aucunes

La formation Sauveteur secouriste du travail est à renouveler la première fois au bout d’un an par une formation de 4 à 6 heures et ensuite à renouveler tous les 24 mois.

  1. LE SAUVETEUR SECOURISTE DU TRAVAIL

- Les accidents du travail dans l’entreprise
- L’intérêt de la prévention des risques professionnels
- Le rôle du sauveteur Secouriste dans le Travail
- Présentation du programme

2) RECHERCHER LES RIQUES PERSISTANTS POUR PROTEGER

- Identifier les sources de risques réelles ou supposées dans la situation concernée
- Repérer les personnes qui pourraient être exposées
- Définir les actions à réaliser et permettant la suppression éventuelle des risques identifiés.
- Repérer les matériels spécifiques permettant cette suppression
- Assurer ou faire assurer, par la personne la plus apte et pour une suppression permanente, la mise en œuvre de ces matériels
- Faire en sorte de rendre impossible, lorsque la suppression du risque identifié ne peut être envisagée de manière réaliste, l’exposition de quiconque à ce risque.
- En cas d’impossibilité de suppression ou d’isolement du (des) risque(s) identifié(s), reconnaître les situations dans lesquelles il pourra, sans risque pour lui-même, dégager la victime. 

  1. EXAMINER LA VICTIME ET FAIRE ALERTER

 

- Reconnaître suivant un ordre déterminé, la présence d’un ou plusieurs des signes indiquent que la vie de la victime est menacée.

   Est-ce que la victime :

- Saigne abondamment 

    - S’étouffe ?

- Répond aux questions ?

- Respire ?

- A le cœur qui bat?

 

-Associer au(x) signes(s) décelé(s) le(s) résultats(s) à atteindre

-Dans le cas ou il y a manifestation de plusieurs signes, définir l’ordre de priorité des résultats à atteindre.

-Identifier, en fonction de l’organisation de l’entreprise, qui alerte ? et dans quel ordre?

-Choisir parmi les personnes présentes et selon des critères bien prédéfinis, celle qui est la plus apte pour déclencher l’alerte.

-Définir les différents éléments du message d’alerte qui permettront aux secours appelés d’organiser leur intervention.

-Donner à la personne choisie les consignes et les informations pertinentes pour assurer une transmission efficace du message d’alerte.

-Organiser l’accès des secours sur les lieux de l’accident, le plus près possible de la victime.

 

  1. SECOURIR

 

-Déterminer l’action à effectuer pour obtenir le résultat à atteindre, que l’on a déduite de l’examen préalable.

-Mettre en œuvre l’action choisie en se référant à la technique préconisée

-Vérifier, par observation de la victime, l’atteinte et la persistance du résultat attendu et l’apparition de nouveaux signes indiquant que la vie de la victime est menacée, jusqu’à la prise en charge de la victime par les secours spécialisés.

 

  1. SITUATIONS INHERENTES AUX RIQUES SPECIFIQUES

- A la profession (bâtiment, Industrie Chimique…)
- A l’entreprise
- Conduites particulières à tenir :
- Face à certains types de saignements abondants (point de compression au creux de la salière, sur l’artère sous clavière).
-Utilisation de matériel de protection spécifique.

  1. EVALUATION DES SST

- Un certificat de Sauveteur Secouriste du Travail sera délivré au candidat qui a participé activement à l’ensemble de la formation et fait l’objet d’une évaluation continue favorable de la part du ou des formateurs.

- Toutefois, pendant la période transitoire précédent la sortie de l’arrêté relatif à la formation de SST les CRAM –CGSS qui le désire pourront continuer à mettre en place un contrôle de comportement, tel que définit dans la circulaire PAT N°981-85 du 17 /12/85 et la circulaire DPRP N°46-93 du 18/08/93

 

La pédagogie utilisée :

Apports théoriques et méthodologiques de l’animateur

Exercices et analyses

Travaux sur le plan d’intervention sécurité

Les outils pédagogiques

Diapositives et vidéo

Mannequin pour simulation de secours

 

Validation : Certificat de sauveteur secouriste du travail (SST) 

Pour cette formation :
© CER Réseau | Espace adhérent