Actualités

Conseils pour bien réussir l'examen "plateau" du permis moto

Mise en ligne le 15/10/2015 par Alexis Le Galleu

Conseils pour bien réussir l'examen

Quelques conseils pratiques pour bien réussir son permis moto.

Le jour de l’examen

  1. SOYEZ À L’HEURE au rendez-vous avec le formateur qui vous accompagnera. Partez de chez vous en avance pour ne pas subir le stresse du retard dès le matin. L’examen est déjà un stress suffisant…
  1. Ayez avec vous TOUS LES DOCUMENTS nécessaires : votre carte d’identité ou votre passeport (valide !) ainsi que le permis de conduire si vous en possédez un.
  1. VENEZ BIEN EQUIPE:
  • Votre casque homologué avec les dispositifs réfléchissants posés.
  • Une veste de moto (bien que les autres types de blousons soient encore acceptés à ce jour, il vaut mieux les éviter)
  • des gants de moto, légers et fins, qui permettent de bien sentir les commandes (très important)
  • des chaussures couvrant les malléoles
  • un pantalon adapté, textile ou cuir. Les jeans sont acceptés, mais pas de survêtement, de pantalons en toile ou … de short !

Pour les bottes et les gants, n’attendez pas le jour de l’examen pour les essayer. Vous devez être à l’aise avec, et avoir l’habitude de manipuler vos commandes en les utilisant

  1. NE CHANGEZ RIEN, soyez naturel et reproduisez ce que vous faites avec le formateur à l’entrainement. S’il y avait des défauts, il vous l’aurait dit !
  1. RESTEZ ZEN. Facile à dire ? En effet, mais rappelez-vous que le meilleur moyen de lutter contre le stress de l’examen est d’être parfaitement préparé. Ne cherchez pas à « tenter » l’examen en espérant un coup de bol. Le meilleur moyen d’obtenir vite le permis et à moindre cout est de le réussir du 1er cout.
  1. LEVEZ LES YEUX. Le stress fait souvent tomber le regard, mais rappelez-vous que c’est avant tout lui qui vous permet d’emmener la machine où vous le souhaitez et d’anticiper vos trajectoires.
  1. NE NÉGLIGEZ RIEN, ni la maniabilité sans moteur, ni les vérifs, ni les fiches. Ce serait d’échouer sur ces aspects-là.

Lors de l’entretien avec l’examinateur sur les fiches théoriques, l’essentiel est de montrer que l’on a compris l’esprit : conduire en sécurité et de façon responsable, en respectant les autres usagers de la route.
N’inventez rien, dites ce que vous savez, ce que vous avez compris. Il est préférable de ne rien dire plutôt que de sortir une énormité.

  1. RESTEZ COOL ET POLI dans la réussite comme dans l’échec. N’oubliez pas que vous pourriez être amené à revoir l’examinateur lors de l’épreuve de circulation ou pour repasser votre plateau en cas de loupé.

Après le permis

Enfin seul ! N’oubliez pas que le principal danger c’est vous. Vous savez manipuler la machine, mais vous n’avez pas encore d’expérience. Prenez le temps de vous familiariser avec le trafic et avec le comportement des autres.

Bonne route!

© CER Réseau | Espace adhérent